LES DIFFERENTS TYPES DE SEMENCES

Dernière mise à jour : 30 déc. 2021


Il existe différents types de semence : fraîche, réfrigérée ou congelée. Il est communément acquis que certaines semences sont meilleures que d’autres. Cependant il faut bien se dire que la réussite d’une gestation ne tient pas qu’à la semence mais bel et bien à une combinaison de plusieurs facteurs. Le type de semence que vous choisirez n’est donc qu’un seul de ces facteurs.


LA SEMENCE FRAICHE

Le principe est simple : collecter l’étalon et inséminer la jument dans un laps de temps le plus court possible. La contrainte : la jument doit être présente en même temps et au même endroit que l’étalon. La semence fraîche offre sans aucun doute les meilleures chances de gestation au premier saut. C’est pourquoi elle est très souvent conseillée pour les juments peu fertiles ou les juments compliquées.


Les plus :


  • Peu de manipulations de la semence, technicité minimale

  • Moins de suivi gynécologique du vétérinaire, et donc moins de coût

  • Le meilleur taux de fertilité de tous les types de semence


Les moins :

  • Un choix très réduit d’étalons disponibles

  • Une durée de vie très courte de la semence une fois collectée et une qualité qui se dégrade vite au fil des heures avant insémination

  • La jument et l’étalon doivent se trouver au même endroit ou a proximité immédiate


Les chances d’obtenir une gestation avec la semence fraîche sont bien supérieures qu’avec un autre type de semence. Elle est donc particulièrement recommandée pour les juments peu fertiles ou sensibles aux dilueurs présents dans les semences réfrigérées et congelées.



LA SEMENCE REFRIGEREE

Une fois collectée sur l’étalon, la semence est diluée avec un produit à base de protéines puis réfrigérée avant son transport. Elle est généralement transportée durant la nuit pour une livraison le lendemain (sauf Paca où les délais peuvent aller jusqu’à 48 h). Cette semence doit être inséminée avant l’ovulation de la jument (et idéalement dans les 6 heures précédents l’ovulation). C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire appel à un centre réalisant un suivi plusieurs fois par jour si nécessaire, et pratiquant l’induction au Chorulon, de façon à maîtriser au mieux l’ovulation de la jument.


Les plus :

  • Sans doute la semence la meilleure après la semence fraîche, en termes de qualité et de fertilité.

  • La jument n’a pas besoin d’être stationnée au même endroit que l’étalon

  • La semence voyage généralement en 24 à 48 h, ce qui permet de maintenir une bonne mobilité de spermatozoïdes si elle est conditionnée et transportée correctement.


Les moins :

  • L’étalon peut ne pas être disponible s’il suit une saison de concours

  • Le facteur « transport » fait courir le plus grand risque à la semence : retards, pertes, mauvaises manipulations….

  • La jument peut ovuler avant l’arrivée de la semence (d’où la nécessité d’un bon suivi et d’une induction de la jument si nécessaire)

  • Des frais de transport sont à ajouter au prix de la saillie


Bon à savoir

La concentration minimale recommandée par la WBFSH (World Breeding Federation for Sport Horses) est de 300 millions de spermatozoïdes (mobilité progressive) par dose de semence fraîche et 600 millions pour la semence réfrigérée.

La mobilité progressive concerne uniquement les spermatozoïdes capables de se mouvoir en ligne droite, et ne tient pas compte des spermatozoïdes qui nagent en rond ou restent immobiles.

La mobilité progressive permet d’évaluer la bonne qualité de la semence. Elle est en moyenne de 50-65 %, avec un minimum de 35% pour pouvoir être commercialisée.



LA SEMENCE CONGELEE

Le process de collecte est le même que pour la semence réfrigérée, avec l’ajout d’un dilueur à base de protéines. La semence est ensuite congelée dans de l’azote à -196°C. La semence congelée est considérée comme étant moins efficace que la semence fraîche ou réfrigérée. Il arrive cependant assez fréquemment que le taux de fertilité en congelé de certains étalons soit meilleur qu’en réfrigéré. Elle permet en outre d’accéder à un nombre d’étalons bien plus important et à des étalons qui se consacrent exclusivement à leur carrière sportive.


Les plus :

  • Une fois congelée, la semence peu se conserver indéfiniment si elle est stockée correctement

  • Les doses peuvent être commandées et transportées à l’avance dans votre centre d’insémination, en attendant que votre jument soit prête

  • La semence congelée peut voyager partout dans le monde (certains conteneurs permettent une conservation jusqu’à 21 jours)

  • La disponibilité de l’étalon n’est plus un problème ; certains étalons sont même décédés depuis plusieurs années mais continuent de produire post-mortem.


Les moins :

  • Une fois inséminée, la semence a une durée de vie plus faible, ce qui signifie que l’insémination doit impérativement être pratiquée à moins de 6 heures de l’ovulation (en pleine nuit s’il le faut)

  • Plus de suivi gynécologique

  • Tous les vétérinaires ne sont pas rompus à l’utilisation de ce type de semence. Il est donc primordial de faire appel à un centre expérimentée et équipé

  • La semence doit être stockée dans une cuve d’azote. Il est donc important de vérifier avec votre vétérinaire ou centre d’insémination qu’il est bien équipé pour recevoir de la semence congelée et la stocker.


Bon à savoir

Une dose de semence congelée contient de 1 à 8 paillettes. Le nombre de paillettes proposé par dose est fonction de la concentration en spermatozoïdes de l’étalon. La WBFSH recommande un minimum de 250 millions de spermatozoïdes à mobilité progressive par insémination. 1 dose doit donc contenir a minima cette quantité, répartie de 1 à 8 paillettes par dose.

La mobilité progressive minimale pour pouvoir commercialiser de la semence congelée est de 35 %, sachant qu’en moyenne on observe plutôt un taux de 35 à 45 % chez la plupart des étalons.


Pourquoi certains étalons sont-ils distribués avec un nombre de paillettes très limité ?

Certains étalons sont proposés à la paillette ou avec un nombre de paillettes très limité. Cela concerne souvent les étalons morts, des étalons dont le stock de semence est très limité ou encore des étalons dont le taux de fertilité est particulièrement bon.

53 vues0 commentaire