Inséminer une jument : une question de timing !

Dernière mise à jour : 30 déc. 2021

Vous avez décidé de mettre votre jument à la reproduction. Mais avant de choisir un étalon, vous vous devez de bien la connaître : est-elle bien cyclée ? Est-elle propre ? A quel moment ovule-t-elle en général ?....


Bien entendu pour cela vous aurez besoin de votre vétérinaire. En effet, il est le seul à pouvoir suivre le cycle de votre jument à l’échographe et vous indiquer si elle a besoin de soins particuliers.


En amont de la saison de monte, et même si cela semble logique, un petit rappel ne fait jamais de mal : votre jument doit être parfaitement vermifugée (faites faire une copro si nécessaire), propre (seule une analyse bactériologique permet d’en être certain) et exempts de kystes ou d’anomalies au niveau de l’utérus.


La jument suit généralement un cycle de 21 jours, dont 6 à 10 jours d’œstrus et 1 à 3 jours d’ovulation. C’est au plus proche de l’ovulation que l’insémination doit être réalisée, mais vous aurez plus ou moins de latitude en fonction du type de semence choisie :

  • En semence fraîche, l’insémination peut être réalisée jusqu’à 48h avant l’ovulation

  • En semence réfrigérée, le fenêtre se réduit à 24h avant l’ovulation

  • En semence congelée, une double insémination 6h avant et 6h après ovulation donne les meilleurs résultats

Ces délais sont à pondérer en fonction de la qualité du sperme et de la fertilité de l’étalon. Mieux vaut une excellente semence congelée qu'une mauvaise semence fraîche. Dans tous les cas le plus proche de l’ovulation votre jument est inséminée, le plus de chances vous obtiendrez une gestation.


Enfin, la durée moyenne de gestation d’une jument est de 335 jours. Il va falloir se montrer patients !


29 vues0 commentaire